4 route des sources - 15130 TEISSIÈRES-LÈS-BOULIÈS | 04 71 62 60 47
Mairie de Teissières-lès-Bouliès - Châtaigneraie cantalienne
Mairie de Teissières-lès-Bouliès - Châtaigneraie cantalienne
Mairie de Teissières-lès-Bouliès - Châtaigneraie cantalienne
Mairie de Teissières-lès-Bouliès - Châtaigneraie cantalienne

A propos de la « Ferme du Puy du Soleil »

28/07/2020

Queiques informations sur le projet de la « Ferme du Puy du Soleil »

En 2019, l’association « la Ferme du Puy du Soleil voit le jour à Teissières- Les-Bouliès.

Quels sont ses objectifs, les moyens engagés, les débouchés, sa communication, les projets à venir ?

Tout d’abord, créer des activités dans la commune issues d’une production agricole plus saine, dans la tradition paysanne, une production maraîchère bio de qualité préférant les circuits courts.

Autre objectif : créer des emplois pérennes à partir de la deuxième année. Déjà cet été 2020, l’association emploie 2 jeunes de la commune pour l’entretien et la récolte des cultures.

Quels modes de cultures pour une agriculture bio ?

-        Beaucoup de travail manuel.

-        Une rotation intelligente des cultures pour éviter naturellement l’épuisement des sols, les invasions des ravageurs et des maladies (par exemple la moutarde permet de lutter naturellement et efficacement contre le mildiou).

Quels moyens engagés ?

-        des moyens financiers : Comme toute association, la Ferme du Puy du Soleil a reçu des aides financières venant de la collectivité pour sa création et son accompagnement vers l’autonomie.

Aide au démarrage : 5 000 € en 2019.

Accompagnement : 2 000 € en 2020.

10 € par adhérent à l’association ; ils sont 60 à ce jour.

Possibilité d’adhésion :

Par mail à " lafermedupuydusoleil@gmail.com "

Ou envoyer un chèque de 10€ à :

Association de la Ferme du Puy du Soleil

Mairie

4 route des Sources

15130 Teissières-Les-Bouliès.

Ou demander un formulaire d'adhésion à l'auberge.

NB : Pour l’instant, Monsieur Felgines, président et acteur principal de l’association, n’a pris aucun salaire en attendant les résultats de la récolte et des ventes de 2020.

     - Des moyens matériels : 2 terrains communaux mis à disposition : la parcelle du Puy du Soleil et la moitié de l’ancien terrain de foot sur lequel des résultats surprenants ont été obtenus.

   - Mise à disposition de la moitié du bâtiment des anciens vestiaires et du petit tracteur de la commune. L’autre moitié est utilisée par l’association  L’abeille teissiéroise. Un appenti va être adossé à ce bâtiment.

 Peut-être, à court terme, une serre photovoltaïque, selon les modes de financement et de fonctionnement; à voir....

   - Des prêts de matériels par des particuliers.

   - Des dons : un motoculteur, un cultivateur, un «  ventadou ».

Quels débouchés pour les produits ?

-        Des cantines (Teissières et Ladinhac aujourd'hui ), la sodexo.

-        L’Auberge.

-        Les membres de l’association,  les paniers.

-         Surfaces commerciales bio.

-         Grosses cuisines (sodexo)

-        Vente à tout public selon la production (s’adresser à l’Auberge)

Quelle communication ?

-        Boîte mail des adhérents.

-        Site de la mairie.

-        Prochainement newsletter.

Des animations publiques: 

         - Des animations autour du travail à l’ancienne : récolte de la moutarde, des lentilles, du sarrasin, du pressage des pommes pour le cidre.

         - Des randonnées autour des jardins avec séances de yoga qui devraient se renouveler mensuellement. Les premières ont enchanté les participants. « Le jardin se prête » dit Monsieur Felgines.

          - Pour la formation et l’information :

                        Des ateliers pour les élèves.

                        Des ateliers- cuisine  avec le chef de l’auberge, des formations à la culture bio.

Des ambitions :

       Une structure éco-paysanne opérationnelle et autonome dès 2022 intégrant au maraîchage un élevage (volailles, œufs) et  un atelier de transformation des produits :  plats cuisinés , conserves, abattage de volailles.

-        Avec les autres agriculteurs, lancer une dynamique nouvelle, initier quelque chose en commun. Chacun pourrait réserver une  partie de sa surface cultivable pour de nouvelles productions en bio, génératrices de produits finis locaux pour une agriculture avant-gardiste répondant à une demande croissante.

       D’une manière générale, ce projet veut participer à la création d’emplois (cultures, commerce, animations etc.), arriver rapidement à une autonomie financière et donner une image dynamique et propre de notre commune.

       Pour la mairie: La mise à disposition de terrains et de matériels  par la commune a pour but le lancement d'une activité nouvelle qu'on espère créatrice d'emplois, d'animations et de richesses. Cette initiative est lancée sous le mode associatif pour y associer tous ceux qui le souhaitent. Elle a clairement la volonté de s'inscrire dans une démarche écologique au même titre que l'Abeille teissiéroise.